Embouteillage à Rochefort

Publié le par vitiroc

Et oui qui l'eut cru ? Après une semaine de décompression dans les Alpes(dans la Vallée de la Mauriennes)  à Bonneval sur Arc ( superbe petit village), je trouve mon premier grand embouteillage à Rochefort sur Loire: mais celui là, je l'attendais depuis plusieurs semaines!.Le responssable, l'entreprise BRAULT de  Beaumont en Verron (37).L'opération s'est faite sur trois jours. Le mardi 9 janvier nous avons filtré les vins avec un petit filtre verticale. L'opération consiste à faire passer le vin dans un filtre à base d'argile plus ou moins fine suivant le résultat souhaité.Deux jours plus tard, un gros camion est venu, pour mettre ce même vin en bouteille.J'ai choisi l'entreprise Brault pour sa réputation dans la maîtrise de l' embouteillage "pauvre en germe". C'est une technique qui consiste à garantir un état sanitaire de la mise en bouteille proche de la perfection .Grace à cette technique, j'ai pu pour mes vins sucrés (layon et cabernet d'anjou 1/2 sec) , mettre une dose de sulfite (soufre) , proche du zéro, tout en garantissant un produit stable ( sans refermentation en bouteille).Cette méthode exige un matériel de trés haute qualité technologique, une rigueuresanitaire irréprochable, et une grande passion des vins et de son métier.Je crois pouvoir dire que l'entreprise Brault et son équipe possédent tous ces atouts.La prochaine étape est la réalisation des étiquettes: c'est l'occasion de réfléchir à la clentèle ciblée, et l'identité que je souhaite donner à mon vin. 

 

Publié dans domaine.papinerie

Commenter cet article