Premier agrément

Publié le par vitiroc

Si le vin était un enfant, l'autorisation d'agrément serait peut être la déclaration à la mairie pour lui donner un nom, un prénom.Je vais tenter par ces quelques lignes de vous expliquer que veut dire "avoir l'agrément d'un vin" : qui vous l'attribue, quelles  en sont les conséquences.Pour avoir droit à l'une des nombreuses appellations d'origine contolées (AOC) du Maine et Loire ( Anjou Blanc , Cabernet d'Anjou, Coteaux du Layon, ...) il faut que chaque vin ait son autorisation d'agrément. Cet agrément est délivré par l'INAO ( Institut National des Appellations d'Origines).L'opération se passe dans le meilleur des cas en 4 phases.Premiére phase , prélèvement du vin en plusieurs échantillons par une personne abilitée.Deuxiéme phase, appréciation ou non du vin sur sa couleur, son odeur, son goût, par une commission de dégustation ( constituée de viticulteurs, membre de coopérative, techniciens, professionnels du vin...).Troisième phase: analyse chimique du vin ( quantité de soufre (sulfite), alcool acquis, sucre restant (sucre réducteur)......).Quatrième point: réponse de l'INAO au viticulteur.Un seul défaut et votre vin est recalé. Vous avez alors deux possibilitées, essayer de corriger le défaut ( pour certains se sera "sauve qui peut", "tout les coups sont permis " ) et on vous donne alors une deuxième , voir une troisième chance.La deuxième possibilitée sera ," on ne change rien " et on le passe en "vin de table". A la lecture de mes explications simplifiées, on pourrait trouver ce fonctionnement et cette procédure juste et équitable. Or, dans les faits et de plus en plus, certains vins considérés comme atypiques par leur robe, leur goût, leur élaboration, ne rentrent pas dans les normes établies par ces commissions de dégustation. En effet les arguments avancés sont qu'un client doit d'une année sur l'autre déguster et apprécier un vin identique (vin standardisé). C'est sans compter qu'un vin en fonction du terroir, du climat, de son mode de vinification, entre autre, peut-être différent, c'est ce que l'on appelle les vins millésimés. De plus en plus de viticulteurs s'orientant comme moi, vers des vins issus d'une agriculture naturelle, biologique subissent bien souvent cette loi. Ils font alors le choix de faire des vins différents, et ne passent plus par les AOC et commercionalisent leur vin avec l'appelation "Vin de table". Ce message a pour but de sensibiliser tout à chacun: un vin de table n'est plus forcément aujourd'hui un vin de moins bonne qualité, mais pour certains viticulteurs le choix de faire des vins qui revendiquent leurs différences.

Je souhaites à tous mes souscripteurs et celles et ceux qui me liront de très belles et bonnes fêtes de fin année, arrosées avec modération de bon vin.

PS Mon 1er embouteillage (rosé et layon) sera effectué mi-janvier par Christian BRAULT

 

 

Publié dans domaine.papinerie

Commenter cet article

grand-mere 22/12/2006 14:23

bonjour je me présente je suis grand mère j'ai un blog de cuisine. nous avons créer un forum pour que tout le monde puisse parler cuisine. pour les personnes comme vous qui ont un blog de cuisine une rubrique partenaire et crée. pour faire connaitre votre blog. venez vous inscrire et faite vous connaitre merci et vive la cuisine simple de tout les jours. merci grand mére http://grandmerecuisine.niceboard.com/index.htm